Fermer

 

Energies nouvelles ( dialogue stylisé entre la terre et le soleil)


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1981

Listage des timbres de l'année 1981

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Odeillo et Nandy le 28 mars 1981

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Odeillo et Nandy le 28 mars 1981
Vente générale : 30 mars 1981
Retrait de la vente : 6 novembre 1981
Valeur faciale : 1 f 40
Dessinateur : James Douglass

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : jaune noir bleu et bleu foncé
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 8.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 2128
Catalogue Spink / Maury France : N° 2133
Catalogue Michel : N° FR 2253
Catalogue Scott : N° FR 1725
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,19 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 

Informations complémentaires
Les énergies nouvelles, ou énergies renouvelables, ne constituent pas une idée neuve. Le soleil, le vent, la chaleur de la terre, l’eau ou encore la croissance des végétaux ont toujours été exploitées par l’homme :

l’énergie solaire

dans l’Antiquité, la concentration de rayons solaires à l’aide de miroirs en bronze permet déjà de chauffer des fours à haute température. L’effet photovoltaïque, consistant à convertir la lumière en électricité, a été découvert dès 1839 par Becquerel

l’énergie éolienne

elle est également exploitée dès l’Antiquité par des bateaux à voile et des moulins à vent pour la meunerie et l’irrigation

la biomasse

elle est utilisée par l’homme depuis la Préhistoire (combustion des végétaux), dès qu’il acquiert la maîtrise du feu pour se chauffer, cuire sa nourriture et s’éclairer

La géothermie

les premières traces d’utilisation de cette énergie datent de près de 20 000 ans. La pratique des bains thermaux se développe avec l’apparition de la civilisation

l’énergie hydraulique

la force de l’eau est utilisée depuis plus de 2 000 ans avec les moulins et les bateaux à aubes. Les roues sont utilisées à partir du XIXe siècle pour produire de l’électricité (hydroélectricité appelée « houille blanche »). Sous Vauban (fin XVIIe), on dénombrait ainsi 65 000 moulins à eau, 15 000 usines hydrauliques et 16 000 moulins à vent.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 777 964 fois depuis le 1er mai 2022