Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Capitales
Timbre : Courant / moderne

 

Capitales européennes Budapest

 

 

Oblitération 1er jour à Paris  au Carré d'Encre et au Salon des Séniors le 25 et 26 mars 2011
Cachet premier jour créé par : Louis Arquer

 

Capitales européennes Budapest - Le Pont des chaînes


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au Salon des Séniors le 25 et 26 mars 2011
Vente générale : 28 mars 2011.
Retrait de la vente : 23 décembre 2012.
Valeur faciale : 0.58 €
Dessinateur : Alain Bouldouyre

Dentelure : Dentelé
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Quantite émis : 1.800.000
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 4539
Catalogue Maury Timbres français : N° 4461
Valeur marchande timbre neuf : 0,48 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,23 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 


Le pont des Chaînes

Le Széchenyi lánchíd  ou Lánchíd (« Pont des chaînes ») est un pont suspendu qui enjambe le Danube à Budapest. Le nom « Pont des chaînés » est relatif au fait que le tablier du pont est tenu par des chaînes de fer forgées qui furent fabriquées en Angleterre dans les usines The Hunter and English et Howard and Ravenhill, transportées par voie maritime puis par voie fluviale empruntant le canal Main-Danube.
Entrepris en 1839 selon le projet du comte István Széchenyi, et terminé en 1849 par l'Écossais Adam Clark d'après les plans de l'Anglais William Tierney Clark, il possède un tablier long de 360 mètres supporté par deux tours, un exploit technique pour l'époque. Il fut le premier pont permanent sur la section hongroise du Danube et constitue l'emblème de Budapest.
Pendant longtemps le pont des chaînes Széchenyi était le plus grand pont suspendu par des chaînes. Le pont fut inauguré le 20 novembre 1849. Tous les usagers du pont durent s'acquitter d'un péage.
Texte du webmaster d'après divers documents.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net